Fougères, le must des merveilles médiévales, françaises en Bretagne.

ville de fougere : merveilles médiévales, françaises en Bretagne.

Parmi les plus belles cités européennes médiévales, il faut parler de Fougères, pour moi qui aie vécu 50 ans à Provins en Seine et Marne, c’est un privilège, car c’est l’un des joyaux de la bretagne profonde, et sans le moindre doute l’une des plus jolies citées médiévales au monde.

Son château, dont la création remonte à plus de 1.000 ans, un siècle déjà (date de 1.020), donc si vous souhaitez vous plonger dans le prestigieux passé de Fougères, n’attendez pas, allez lui rendre visite, car le vieux bourg et le reste de la ville, méritent vraiment le passage.

Il fut construit sur un éperon de schiste, et peu importent les dates, il couvre plusieurs hectares, qui par le passé étaient toutes couvertes d’eau, pour impressionner les attaquants, en complément de ses 13 tours, et ses innombrables fortifications.

Tout est beau à Fougères, et tout rappelle le passé médiéval de la ville, et vous tomberez forcément sous le charme du parc floral, qui entoure le quartier médiéval de l’église de Saint Sulpice, vos yeux en prendront plein la vue, par les rhododendrons, les azalées, les camélias, et tant d’autres fleurs.

Il nous est impossible de parler de tous les monuments, de Fougères,  car il nous faudrait pour cela non faire un article, mais plutôt un livre, tant ils sont nombreux, néanmoins nous nous arrêterons sur quelque perles parmi les plus prestigieuses.

  • Le plus ancien beffroi de bretagne, construit en 1397,
  • Les églises saint Léonard et Saint-Sulpice
  • Le quartier Bonabry (19ème siècle)
  • Le château Féodal.

Bien d’autres perles méritent d’être citées, que cela soit à Fougères, ou bien dans ses alentours, mais cela fera l’objet d’un autre article par le même auteur, tant la diversité est grande, et le passé prestigieux de cette magnifique ville de Bretagne, dénommée Fougères.

Comme par exemple, le marché médiéval, qui se déroule chaque année au mois de juin, dans le parc du Val du Nançon, et qui s’anime par ses potiers d’une autre époque, par ses forges, par ses experts en calligraphie, ou même en cuisine, vous vous croirez au moyen âge, par ses animations diverses.

Fougères, une merveille de plus en Bretagne, le château Féodal

Le château Féodal de Fougères est inscrit comme site archéologique prestigieux depuis le 18 Avril 1914, rasé et reconstruit, par le passé, son histoire est prestigieuse, il a vu passer des gens célèbres de Jean de Montfort, à Duguesclin, mais son histoire ne peut pas être racontée en quelques lignes.

Lire :   Comment les digues des marais salants de Guérande se préparent-elles pour affronter les prochaines grandes marées ?

Néanmoins, il subsiste des faits célèbres, comme celui de François 1er, qui aidé par une épidémie de la peste, parvint à l’arracher à François de Surienne (mercenaire Espagnol, qui l’attaque pour le compte des Anglais en 1450), et ce malgré ses fortifications.

Autre fait célèbre, par le passé il faut donné à Diane de Poitiers par Henri II en 1547, pour devenir le logis des gouverneurs de Fougères, qui le perdit en mars 1958, au profit du Duc de Mercoeur, qui était en pleine rébellion contre Henri III (roi de France, dernier de la dynastie des Valois).

Fougères, une merveille de plus en Bretagne, le plus ancien beffroi de bretagne

Premier et aujourd’hui le plus ancien beffroi de Bretagne, il est construit comme une tour horloge, mais sans horloge, inspiré par les modèles flamands, les habitants de l’époque de sa création le dénommèrent le Roland Chapelle (et en plus c’est gravé sur sa cloche).

Depuis Mars 2021, le beffroi s’habille de couleur jaune, en l’honneur du tour de France, qui célébrera une étape le prochain mardi 29 juin 2021, en réalité, toutes les villes de France où le tour de cette année passera ont décidé de le fêter à leur façon, et à Fougères c’est en éclairant de jaune le beffroi.

Fougères, une merveille de plus en Bretagne, église Saint Leonard

Fougères disposait de plusieurs paroisses et Saint Léonard, était l’une d’elles, construite sur le vieux Bourg, elle se situait à l’opposé du château, et on lui donna le nom de Bourg-neuf, mais sa construction, fut l’objet de longues disputes et bagarres entre les moines et les chanoines.

Lire :   Que faire à Vitré, la ville d’Art et d’Histoire aux portes de la Bretagne ?

A tel point qu’au départ, lors de son érection entre 1127 et 1141, elle fit l’objet de tristes transactions pécuniaires, les dîmes perçues devaient être partagées entre plusieurs paroisses, le tout régenté par le baron de Fougères, (c’était l’époque de l’évêque de Rennes dénomme Hamelin).

Fougères, une merveille de plus en Bretagne, église Saint Sulpice

Durant de nombreuses années, ce fut la première des paroisses de Fougères, mais son nom initial était semble-t-il, la paroisse de Lecousse, en l’an 1024, tout à côté de l’église de notre dame, dont on fit une collégiale, qui se trouvait sur l’enceinte même du château.

Mais en réalité, c’est Adélaide veuve de MAIN II et son fils, qui donnèrent cette abbaye à la ville de Fougères, donation approuvée par l’évêque de Rennes, et toutes ces histoires et petites histoires se trouvent dans les archives paroissiales de la Ville.

Fougères, une merveille de plus en Bretagne, le quartier Bonabry (19ème siècle)

Ce joli quartier de la ville de fougères, est situé tout près de la gare SNCF, son passé est très lié à l’industrie de la chaussure, et il fut développé tout autour de l’église de Bonabry à la fin du XIXème siècle, il est l’œuvre des architectes Henri Meller & Charles Coüasnon.

Détruit presque entièrement durant la seconde guerre mondiale de 1939 à 1944, il fut réellement détruit, lors des bombardements de juin 1994, et le clocher n’a pas encore été restauré, quartier moderne de nos jours, il est l’un des premiers de la ville a passer en zone 30 kms/heure.

Lire :   Que faire à Cancale : les 4 meilleures activités

En bref, Fougères vaut le détour, et si vous avez quelques heures à y passer, venir faire un saut, dans cette ville médiévale de toute beauté, vous ne serez pas déçus, et le spectacle vous attend à chaque coin de rue, spectacle visuel, spectacle architectural, spectacle de fleurs et d’arbres différents.

Auteur Antonio Rodriguez – Clever Technologies   

 

Promouvoir Fougères et son tissu économique à travers une agence de communication dynamique

La ville de Fougères, riche de son patrimoine historique, offre un potentiel exceptionnel qui peut être pleinement valorisé par une stratégie de communication moderne et efficace. Faire appel à une agence de communication spécialisée dans le rayonnement des joyaux historiques et culturels peut révolutionner la manière dont Fougères et les acteurs économiques et sociaux sont perçus et appréciés au-delà des frontières bretonnes. Une telle initiative permet non seulement de promouvoir le tourisme, mais aussi de renforcer la fierté locale. Si vous faites partie des entreprises de la région, n’hésitez pas à faire appel à ce type d’agence pour aller plus loin sur le sujet et développer une véritable stratégie de communication.

La capacité d’une agence de communication implantée à Fougères de conceptualiser et de déployer des campagnes captivantes est fondamentale. Elle peut utiliser des moyens numériques et traditionnels pour raconter les histoires de la ville, en s’appuyant sur des visuels attractifs et des récits engageants. La démarche peut inclure la mise en lumière de certains événements comme le marché médiéval annuel, ou encore des présentations immersives des sites comme le château féodal et le beffroi. Le développement de partenariats stratégiques avec des acteurs locaux et des influenceurs peut par ailleurs renforcer le tissu économique local et encourager une appréciation plus profonde des trésors cachés de Fougères.

Magazines Rennes