Tout savoir sur le circuit sud dans le cadre d’un safari en Tanzanie

safari en Tanzanie 2022

Après avoir fait le tour du Japon et de la Polynésie, on vous propose de prendre la direction de l’Afrique et plus précisément de la Tanzanie. Ce pays est réputé notamment pour les safaris. Deux circuits sont connus, celui du nord et celui du sud. C’est sur cette deuxième partie que porte notre article.

Après avoir parcouru le circuit du nord, ou encore le parc national de Mikumi à l’est, direction le circuit du sud qui comprend la réserve de gibier de Selous et le parc national de Ruaha. Le circuit du sud offre moins d’options de lodges que plus au nord, mais cela ne signifie pas que vous devez vous priver de votre confort. Bien qu’il existe encore de nombreux lodges fantastiques dans les parcs de Selous et de Ruaha, ils sont nettement moins nombreux que ceux que vous trouverez dans le circuit du nord. 

Ces régions sont isolées, moins fréquentées par les touristes que celles du circuit nord et offrent une expérience de safari hors des sentiers battus, plus authentique. Cette région abrite également certains animaux que vous ne verrez pas plus au nord, comme les chiens sauvages. L’inconvénient du circuit du sud est que les safaris dans ces régions sont plus chers que ceux qui se déroulent plus au nord, car les régions sont plus éloignées. La dépense en vaut absolument la peine si vous voulez éviter les foules, ou si vous voulez vivre une expérience de safari plus authentique car les animaux sont moins habitués aux touristes. Voici un résumé des principaux parcs. 

Lire :   Quels sont les lieux à visiter en Bretagne ?

Réserve de Selous

La réserve de Selous est une zone moins connue, mais il s’agit en fait de la plus grande réserve d’Afrique, qui s’étend sur environ 48 000 kilomètres carrés – soit environ trois fois la taille du Serengeti ! Bien que seule une petite partie de cette réserve soit accessible aux touristes en safari, vous pouvez vous attendre à voir de nombreux animaux sauvages, y compris les Big Five, dans un cadre qui semble vraiment isolé. Des safaris à pied et en bateau sont proposés, ainsi que le fly-camping pour un voyage très sauvage et aventureux.

Le parc national de Ruaha

Véritable joyau caché, le parc national de Ruaha abrite la plus grande population d’éléphants d’Afrique de l’Est et 10 % de tous les lions d’Afrique ! Situé à l’endroit où l’Afrique de l’Est rencontre le Sud, la faune est particulièrement diversifiée. Vous pouvez apercevoir les Big Five, ainsi que de rares chiens sauvages, des léopards et de grandes troupes de lions.

parc national de Ruaha
parc national de Ruaha

Météo

Avec son climat tropical, la Tanzanie a deux saisons principales – la saison humide et la saison sèche. Les conditions dépendent de divers facteurs, dont l’altitude et la proximité de la côte. Les zones côtières ont tendance à être plus chaudes et plus humides, tandis que les zones élevées de l’intérieur du pays sont plus douces et peuvent se rafraîchir considérablement la nuit.

Lire :   Passez un weekend dans un hébergement insolite

1. Saison sèche

La saison sèche est la haute saison pour les safaris en Tanzanie, elle dure de juin à octobre. Pendant cette période, le temps est généralement clair et ensoleillé, avec des températures variant entre 20 et 30 degrés. Des vêtements chauds sont conseillés, surtout si vous partez en safari le matin.

2. Saison des pluies

Pendant la saison humide, les températures atteignent 30 degrés pendant la journée, mais l’humidité est plus élevée que pendant la saison sèche. Entre novembre et décembre, les « petites pluies » arrivent. Il y a un court répit entre janvier et février, avant que les « longues pluies » commencent en mars et se poursuivent jusqu’en mai. De mars à mai, il a tendance à pleuvoir abondamment presque tous les jours en Tanzanie et il n’est pas conseillé de faire des safaris pendant cette période.

circuit sud dans le cadre d’un safari en Tanzanie
circuit sud dans le cadre d’un safari en Tanzanie

Meilleure période de l’année

De janvier à mars : Saison de mise à bas

De janvier à mars, c’est la meilleure période pour faire un safari en Tanzanie car c’est la saison de la mise à bas dans le Serengeti. À cette époque de l’année, les troupeaux de la Grande Migration ralentissent et les mères donnent naissance à leurs petits. C’est une période de l’année idéale pour voir les jeunes animaux faire leurs premiers pas. Les bébés gnous attirent aussi beaucoup de grands félins !

De juin à août : La haute saison

De fin juin à début août, c’est aussi la période idéale pour faire un safari, surtout dans le Serengeti, car c’est à ce moment-là que se produit la grande migration. Le nord-ouest du Serengeti est le meilleur endroit pour le début de la migration, entre fin juin et juillet. En août, la migration se déplace vers le nord du Serengeti. C’est là que vous pouvez apercevoir les troupeaux qui font le périlleux voyage à travers la rivière Mara, infestée de crocodiles, jusqu’au Kenya.

Lire :   Profitez d’un séjour Yoga : des vacances sous le signe du bien-être

De septembre à octobre

La Grande Migration entre au Kenya en septembre et octobre, et les observations d’animaux deviennent moins fréquentes. Bien que vous puissiez apercevoir les dernières images de la Grande Migration au début du mois de septembre, si vous souhaitez faire un safari à cette période de l’année, l’idéal sera de vous tourner vers le Masai Mara au Kenya.

Novembre à décembre : Courtes pluies

Les courtes pluies arrivent de novembre à décembre, et les troupeaux commencent à revenir dans le Serengeti après la Grande Migration. C’est une bonne période de l’année pour éviter les foules, mais pour voir quand même beaucoup d’animaux sauvages.

Magazines Rennes