Rennes : La porte d’entrée de la Bretagne.

Si vous allez en Bretagne, il y a de très grandes chances que vous passiez par Rennes, arrêtez-vous et vous serez surpris, par son atmosphère jeune et créative, branchée vous diront les jeunes, pourquoi pas. Rennes est la porte d’entrée de la Bretagne. De plus si vous y allez par le TGV, une heure et demie suffiront depuis Paris, après Le Mans et Laval, Rennes a tout pour être une belle étape dans votre balade bretonne.

La Pays Breton : Rennes

Et ne craignez rien, vous pourrez y manger différemment des autres régions, qui dit manger dit boire, et quoi de meilleur qu’une bonne bolée de cidre, agrémentée par une bonne galette-saucisse, (mise au gout du jour, par les supporters du Stade Rennais), et pour finir une bonne galette au blé noir, sucrée ou salée peu importe, c’est selon les goûts, mais les deux sont bonnes.

Et si la galette vous a laissé un peu de place, finissez par un dessert, l’une des dernières merveilles, créée à la fin du siècle dernier : Le parlementin, qui est une succulent dessert, qui mélange la pomme, le cidre et les amendes, c’est un vrai succès et il le vaut bien.

Le Parlement de Bretagne ; bijou d’architecture du XVIIème siècle

De tous les monuments de la ville, c’est probablement l’un des plus connus, hélas à cause d’un récent passé (son incendie en 1994), volontairement nous ne reviendrons pas sur les causes de son incendie, qui traumatisa tous les bretons, et beaucoup d’autres amateurs inconditionnels.

Simplement nous nous contenterons de relater, à la fin de la manifestation des marins-pêcheurs (visite du ler ministre Eduard Balladur 4 février 1994), des fusées de détresse furent lancées, et l’une d’elles semble-t-il s’est trouvée coincée dans la toiture, et le feu a pris. Tout le monde est coupable, personne n’est responsable, mais le beau monument et les joyaux qu’il contenait (tapisseries inestimables et inestimées) en ont pris un sale coup, et c’est une triste perte pour tous.

Le parlement de Bretagne, a un très riche passé historique, parlement général, puis parlement de l’ancien régime, il a ainsi changé de nom, au fil des siècles et des époques. Il fut construit en plusieurs phases, la première fut initiée en 1618, et la dernière se termina en 1726, évidement il est classé monument historique, d’un style Classique, ses deux principaux architectes furent Salomon de Bros et Germain Gaultier.

 En 1999, 5 ans après le triste incendie, le parlement de Bretagne a repris ses activités, il demeure l’un des plus forts symboles de la ville de Rennes, et il est situé dans les quartiers du Centre, tout au nord de la Vilaine, il peut être visité tout au long de l’année, et c’est une des fiertés pour les Rennais.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*