Comment choisir sa machine à laver industrielle ?

machine à laver industrielle

Que ce soit dans un hôtel luxueux, un restaurant ou un hôpital, l‘entretien des vêtements de travail ou la propreté des serviettes, des peignoirs ou des draps doit être impeccable. Rennes Magazines enquête sur ce sujet !

C’est pourquoi la plupart des industries investissent dans une machine à laver industrielle ou une laveuse-essoreuse industrielle, ou encore, apportent tout le nécessaire dans une blanchisserie industrielle indépendante pour éviter le jaunissement ou les tâches sur le matériel.

Travailler dans une blanchisserie industrielle

Travailler dans une blanchisserie industrielle ne nécessite pas de diplôme ou d’expérience professionnelle, mais l’emploi exige d’effectuer des tâches selon certaines règles d’hygiène, de sécurité et de normes environnementales importantes. 

La réception, le tri, le lavage, le séchage, le pliage, l’ensachage et la réexpédition font partie des opérations qui sont effectuées dans le domaine de la blanchisserie.

Les 3 types de machine à laver professionnelle

Avant de choisir ce qui nous convient, comprenons qu’il existe plusieurs modèles de machines à laver sur le marché. Une machine de 20 kg et moins est dédiée aux particuliers, une machine entre 30 et 50 kg est semi-industrielle destinées aux entreprises de laverie et celle de 50 kg et allant jusqu’à 300 kg est une machine à laver industrielle

Voici donc les différents types de machine industrielle :

  • Machine à compartiments : Conçue spécifiquement pour les draps et autres grands articles d’hôtellerie, cette machine contient plusieurs compartiments, ce qui évite que tout ce qui se trouve à l’intérieur forme des nœuds et rende le déchargement difficile. Sa force mécanique supérieure aide à diminuer l’utilisation de produit nettoyant.
  • Machine à laver médicale : Conçue pour le milieu hospitalier, la machine médicale a 2 ouvertures dont une en avant pour le chargement et l’autre à l’arrière pour le déchargement. Cette technologie évite que le linge contaminé soit en contact avec celui qui est décontaminé.
  • Machine professionnelle à hublot : Particulièrement adaptée pour le lavage des tapis, elle contient un énorme tambour afin que l’eau circule aisément dans ce dernier.
Type de machines à hublot professionnelles

Les types de laveuses-essoreuses industrielles

Divers modèles de laveuse essoreuse industrielle sont présentement sur le marché et chacun a ses propres spécificités. En voici quelques-uns qui nécessitent peu d’entretien, qui sont faciles à installer et sans fixation au sol

  • Open Pocket Classique : Surtout adaptée pour le lavage des tapis et le nettoyage des vêtements de travail, cette machine a un gros compartiment avec un hublot.
  • Open Pocket avec Tilting : Tout en ayant les mêmes spécificités que la « Open Pocket Classique », celle-ci, grâce au système de basculement de l’avant vers l’arrière, permet d’économiser beaucoup de temps lors du chargement et du déchargement. Elle est conçue pour le lavage des grands tapis.
  • Chargement frontal Medicare : Principalement dédiée au milieu hospitalier, cette machine a une porte à l’avant et une autre à l’arrière afin que le chargement de linge contaminé n’ait aucun contact avec le déchargement de linge décontaminé.
  • Chargement frontal avec compartiments : Avec son impressionnante efficacité de lavage et ses 3 compartiments, cette laveuse-essoreuse est spécifiquement destinée au nettoyage des vêtements de travail, au matériel d’hygiène ainsi qu’aux draps et serviettes.

Vous pouvez retrouvez ces laveuses essoreuses industrielles sur le site d’UNICA, spécialiste des machines à laver professionnelles de grandes capacités. 

Les critères importants pour un résultat optimal

Avant d’acheter une laveuse-essoreuse industrielle, il est essentiel de prendre en compte quelques critères importants afin d’obtenir un résultat optimal, mais aussi pour économiser de l’argent.

  • La taille et la capacité : Il est préférable d’opter pour une seule machine performante de 200 kg que de 4 ayant 50 kg chacune. La machine de 50 kg est semi-industrielle et sa durée de vie moyenne est de 5 ans comparativement à 20 ans pour une laveuse-essoreuse professionnelle. De plus, avoir plusieurs machines coûte plus cher en eau et en entretien.
  • Le prix d’une machine à laver industrielle : Encore une fois, l’achat d’une machine de 200 kg est préférable à 4 de 50 kg. Considérant que celles de 50 kg ont une espérance de vie moyenne de 5 ans et que le prix pour chacune est de 15 000 euros, pour un total de 60 000 euros, c’est moins dispendieux d’envisager la machine de 200 kg qui coûte 80 000 euros pour 20 ans.
  • Consommation d’énergie : Une machine efficace avec une basse consommation d’énergie est primordiale pour économiser sur l’eau, les produits et l’électricité, mais aussi pour préserver l’environnement.

Pourquoi faire confiance à Unica ?

Étant un spécialiste dans l’industrie des laveuses-essoreuses depuis 1932, Unica offre les machines les plus efficaces sur le marché, elles sont faciles d’installation en plus de ne nécessiter aucune fondation ni fixation au sol. 

De fabrication belge, les machines sont performantes et permettent la diminution en consommation d’eau et en produits. De plus, le service après-vente est irréprochable. De l’aide par téléphone est disponible du lundi au vendredi et l’envoi de pièces le jour même est également proposé au besoin.

SOURCES

Crédits image : Pexels

Magazines Rennes