La Polynésie entre culture et traditions, à découvrir en voyage

C’est à croire que la Polynésie française n’est faite que de plages et d’îles. La plupart des vacanciers qui y voyagent se ruent souvent vers ces incontournables. Alors qu’au-delà de ces facettes, cette sensationnelle destination exotique a d’autres points intéressants, qui méritent que l’on accorde notre attention. Sa culture en est un. Découvrez-la lors de cette échappée.

Assister au festival de Heiva pour un premier aperçu de cette culture

On se dit bien souvent qu’un voyage aventure ou tout autre type ne peut point se dissocier de sa culture. Bien sûr, il y a une part de vérité dans cela. Mais, pour une découverte culturelle complète, orientez totalement votre virée vers celle-ci. Si voyagez en Polynésie en juillet, vous aurez l’occasion d’assister à un des festivals tahitiens les plus importants du territoire. C’est celui de Heiva.

Pendant trois jours, cette adresse se laisse saisir par une ambiance sans pareille, ponctuée par tout un mélange de chants et de danses, sans oublier les compétitions sportives. Les différentes expositions d’art et d’artisanat et les concours de beauté font toute la magie de cet événement. Notez que ce festival réunit des milliers de personnes sur la place de To’ata à Papeete. Récemment, Bora-Bora et Raiatea ne manquent pas non plus de la célébrer.

S’initier à la danse tahitienne le temps de cette belle aventure

Il serait bien difficile de ne pas associer la Polynésie à la danse. Celle-ci constitue l’âme même de sa culture, en une partie bien sûr. Partout où vous séjournerez sur l’archipel, vous serez amené à entendre des roulements de tambours et des claquements de baguettes. Vous ne pourrez qu’être porté par le tempo. Le temps de cette parenthèse culturelle, vous pourrez vous essayer au tamure.

Appelée aussi ori tahiti, cette danse tant sensuelle, tantôt rythmée saura vous échauffer. Soulignez que le tamure inclut quatre mouvances, dont le Ote’a, l’Aparima, le Pao’a et le Hivinau. Si vous ne pouvez l’intégrer en quelques séances, pas de panique. Allez-y à votre propre rythme durant ce prestige voyages polynésie française. La hula fait également partie des danses ancestrales polynésiennes. Il s’agit d’une danse solo assez lente, effectuée par une danseuse.

En apprendre davantage sur la cuisine polynésienne lors de cette virée

On ne peut certainement pas dire qu’une escapade culturelle en Polynésie soit complète si l’on n’a pas essayé sa cuisine. Et en ce sens, cette contrée saura mettre vos papilles en folie. Notez que cette gastronomie inclut de multiples féculents, dont le taro, l’igname et la patate douce. Les poissons, les crustacés et la noix de coco font aussi partie de ses principaux ingrédients. Une fois cette brève présentation terminée, place à la dégustation.

Lors de ce voyage, vous aurez le loisir de goûter le poisson cru à la tahitienne. Il n’y a pas plus polynésien comme plat que celui-ci. Le poisson est ici cuit dans du jus de citron, puis servi dans du lait de coco. Par ailleurs, donnez un peu de douceur à votre escapade avec le po’e banane. Ce délice gourmand est très nutritif et se mange aussi bien en tant que dessert que goûter.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*