Contacteurs : définition et utilisations

Aperçu Nom Prix
1
Cadeaux.com Mug Définition avec photo - Maman
12,95 €

Faisant partie des appareils électrotechniques, un contacteur joue un rôle primordial dans le passage du courant. Le contacteur sert à ouvrir ou interrompre un courant électrique en réponse à un signal à distance.

Ce dispositif représente l’équivalent industriel à usage intensif d’un relais que l’on utilise généralement dans les applications d’usine. En effet, il a globalement la même fonction qu’un relais, mais est capable de tenir un courant beaucoup plus important.

Autrement dit, les contacteurs adoptent une caractéristique plus performante que les relais. Leur conception respecte une éventuelle norme afin de faciliter leur montage sur un rail DIN standard. Décryptage de ces informations qui peuvent paraître compliquées si l’on ne s’y connaît pas. 

Qu’est-ce qu’un contacteur et quelles sont ses caractéristiques ?

Adoptant une apparence similaire à celle du relais électromagnétique, ce dispositif électrotechnique représente une sorte d’interrupteur électrique dédiée aux usages industriels. En effet, les contacteurs s’utilisent surtout pour relier les circuits principaux, alors que les relais permettent de se connecter aux circuits auxiliaires.

Ils sont utilisés pour alimenter différents appareils industriels comme des moteurs de grande puissance. Dans les maisons, on peut aussi en trouver pour alimenter certains appareils domestiques. C’est le cas des chauffe-eau ou des chaudières par exemple.

Dans les tableaux électriques des maisons, on peut utiliser des contacteurs afin de déclencher un chauffe-eau à des heures précises, comme pour les heures creuses. On peut également en trouver dans l’automobile, certains véhicules disposent d’un contacteur d’allumage au mercure qui permet notamment de déclencher la lumière du coffre lorsque le capot s’ouvre à partir d’un certain angle.

Ce produit bénéficie d’une technique de fabrication industrielle pour qu’il puisse résister efficacement aux chocs et aux surtensions. Il détient ainsi une certaine constance mécanique élevée et procure à ses utilisateurs une fréquence de commutation élevée. De plus, les contacteurs adoptent en même temps une fiabilité opérationnelle remarquable.

La différence entre un relais et un contacteur

Le relais et le contacteur se diffèrent sur plusieurs points, aussi bien dans leur utilisation que dans leur conception. Pour avoir une idée, les contacteurs permettent de conduire des courants très élevés, et non pas les relais. Même s’ils adoptent le même principe de fonctionnement, on peut distinguer facilement qu’il s’agit d’un contacteur. Et pour cause, ce dernier comporte en général un boitier de dimensions imposantes et une forme spécifique. 

Un contacteur sert également à commuter une charge très élevée, capacitive ou inductive. À titre d’exemple, ce dispositif permet de démarrer un moteur électrique puissant. Par contre, les relais n’ont pas la capacité nécessaire pour une telle intervention. Ils permettent uniquement de transmettre des signaux de commande. Par ailleurs, les contacts de relais se distinguent par leur tension de bobine de 5 à 24 V ainsi que leur courant de charge très faible de 10 A au maximum.

Le mode de fonctionnement d’un contacteur

De manière générale, le contacteur présente un temps de commutation du contact plus long que celui du relais. Afin d’assurer son bon fonctionnement, une tension plus puissante s’avère essentielle pour alimenter son électroaimant. Dans certaines variantes de ce dispositif, la tension nominale de la bobine peut s’élever jusqu’à 500 V DC. Quant aux valeurs typiques standards d’un contacteur, celles-ci peuvent être 12V DC/AC, 24V DC/AC, 48V DC, 110V AC ou bien 230V AC.

Le choix d’un contacteur varie selon sa fonction principale, mais aussi du type de tension (AC/DC), du type de charge et des valeurs de courant. Pour trouver des modèles de qualité les plus adaptés à vos besoins, vous pouvez visiter tme.eu où vous pouvez choisir parmi plus de 500 000 produits référencés dans cette plateforme.

Comment installer un contacteur jour/nuit à la maison ?

Une des utilisations fréquentes des contacteurs est l’installation d’un contacteur jour/nuit sur son tableau électrique. Ce contacteur va permettre de basculer entre les heures creuses et les heures pleines. L’intérêt est évidemment de réaliser des économies en basculant certains appareils comme un chauffe-eau au bon moment. Pour procéder à l’installation, il faut se diriger sur le tableau électrique et identifier la rangée sur laquelle on va rattacher le contacteur. La rangée va dépendre des appareils qui sont actuellement raccordés sur le tableau. Pour installer le contacteur, on va placer le disjoncteur 2A et ensuite mettre un contacteur jour/nuit juste à droite du disjoncteur rattaché à ce circuit électrique. 

Pour le raccordement, il va falloir suivre plusieurs étapes rigoureusement. Lorsque l’on souhaite faire une telle installation, il vaut mieux bien se renseigner. L’installation électrique peut être dangereuse. Il est recommandé, si l’on souhaite mettre un contacteur jour/nuit, de faire appel à un professionnel pour éviter tout risque lors de l’installation ou pour ne pas endommager le tableau électrique. Evidemment, il faut bien s’assurer de couper le courant et tester l’absence de tension avant de se lancer dans les travaux. On peut aussi se protéger avec des gants d’électriciens pour ne rien risquer en cas de doute. 

Magazines Rennes