Plinthe carrelage ou plinthe en bois : lesquels préconiser pour un chantier ?

plinthes

Les plinthes sont indispensables pour embellir et recouvrir les bordures d’une surface carrelée. Sans créer de cassure, elles permettent de prolonger l’embellissement de la pièce où les carreaux de carrelage viennent d’être finalisés.

Aujourd’hui, tous les magasins de bricolage vendent des plinthes. Il en existe de plusieurs qualités et à tous les prix. Cet article a donc pour but de vous vanter les mérites et défauts de différentes catégories de plinthe.

Ceci pour que vous puissiez vous projetez agréablement au cœur de votre chantier de maison. Ce détail est d’ailleurs d’une importance considérable car la plinthe aura aussi son mot à dire sur la finition du carrelage ou du parquet en bois.

La plinthe carrelage : un revêtement mural d’excellente qualité

Pour bien choisir sa plinthe carrelage, il faut avant tout considérer la qualité des matériaux utilisés pour leur confection. Aussi esthétique que celle en bois, nous leur trouvons une robusté supérieure. En effet, la plinthe carrelage se marie très bien avec le carrelage avec laquelle elle est associée. Considérée donc son épaisseur et fiez-vous aussi à la matière première utilisée. La pierre naturelle ou le granit auront ainsi une durabilité certaine en comparaison à la terre cuite considérée comme fragile.

Les plinthes embellissent le bas de vos murs. Encore faut-il que les joints de séparation soit fait avec la plus grande délicatesse ? En effet, les poses effectuées en coup de vent se remarquent d’emblée les mois suivants. Elles ont tendance à manifester leur défaut et notamment leur manque de symétrie.

Lire :   Fraude massive à la Sécu à Rennes : Un cabinet médical déconventionné

Les matières en bois : tous aussi belle mais moins durable dans le temps

Il est clair et certain que si vous optez pour un parquet flottant, il faudra harmoniser les plinthes d’une couleur équivalente. Généralement, les vendeurs en magasin disposent des gammes qui se marient directement avec la qualité ou couleur sélectionné. Ainsi, il sera tout à fait possible de poser efficacement les plinthes d’une traite à l’aide d’une colle à bois conçue exclusivement pour cet usage. Ne lésinez pas sur la qualité de la colle. Car celle-ci est la matière liante entre le revêtement et le mur. Toute négligence vous ferez regretter par la suite votre geste. En effet, des plinthes qui tendent à se décoller agacent et sont très difficilement agrippante par la suite.

Aujourd’hui, les petits défauts que l’on peut observer sur les plinthes en bois résultent de nos négligences. L’exemple des coups d’aspirateur qui esquintent la matière sont courant. Enfin, avec les invasions de punaise dans certaines villes, les petites bestioles sanguinaires apprécient tout particulièrement la matière boisée pour pondre et se cacher.

Comment entretenir les plinthes carrelage ou bois?

Peu importe la matière, vous savez tous que les plinthes se nettoie tout comme le carrelage ou le parquet. Les méthodes que nous vous dévoilons consiste à ce que la matière reste propre mais aussi à ce que l’entretien soit régulier.

Pour les plinthes carrelages, vous pouvez tout à fait passer le manche de l’aspirateur pour enlever la poussière qui a tendance à facilement s’incruster. Faites de même avec les plinthes en bois.

Lire :   Quels sont les musées incontournables à visiter à Rennes et en Bretagne ?

Puis rien ne s’oppose à ce que la serpillère essorée et trempée dans le produit sol vient se frotter aux plinthes pour les nettoyer. Pour le bois, utilisez un produit dépoussiérant ainsi qu’une éponge microfibre qui attrape bien la poussière. Enfin, pour optimiser la beauté de la matière boisée, vous pouvez utiliser un spray élaboré à partir de cire d’abeille. Ce dernier nourrira et fera briller le bois pour lui donner le meilleur aspect sur la durée.

Puis-je visser ou clouer les plinthes en bois ?

Il est toujours préférable d’utiliser la colle à bois. Certaines qualités collent en instantanée. D’où l’intérêt d’avoir le coup de main pour éviter de provoquer la moindre asymétrie. Néanmoins, il est possible de procéder aux deux méthodes décrites au cœur de notre sous-partie. Clouer est tout à fait possible. C’est une méthode qui est préconiser pour les murs en placo. En revanche, il faut tester si le clou tient bien au cœur du mur auparavant. Si c’est le cas, vous pourrez-vous débrouiller sans trop d’effort à l’aide d’un marteau.

Pour ce qui concerne le béton, bien que les clous à béton soit efficace, il va falloir user de méthodologie et minutie pour éviter d’esquinter les plinthes. Enfin, le vissage existe également. En revanche, il faudra utiliser de la colle à bois de la même couleur des plinthes pour pouvoir par la suite masquer le dos de la visse.

Magazines Rennes