Comment négocier ? Un art qui se travaille

Deux hommes scellent une négociation réussie

Dans le paysage professionnel contemporain, la capacité à négocier efficacement est devenue un atout indispensable. Que ce soit pour conclure des transactions commerciales, résoudre des conflits interpersonnels, ou renforcer la cohésion au sein des équipes de travail, la négociation est omniprésente et revêt une importance cruciale dans de nombreux contextes professionnels.

Au-delà de ses implications commerciales évidentes, la négociation est également au cœur des processus de prise de décision, de résolution de problèmes et de gestion des relations humaines au sein des organisations. Ainsi, développer des compétences solides en matière de négociation est essentiel pour prospérer et réussir dans le monde du travail moderne. Que cela soit pour augmenter l’efficacité de votre équipe de vente, tenter d’obtenir un contrat avec des clients, ou encore améliorer l’ambiance au sein de votre équipe de travail, vous serez forcément amené à négocier dans votre vie professionnelle, sans parler des petites négociations de tous les jours avec vos proches ou votre famille.

Cet art de la négociation est pourtant souvent l’un des oubliés des différentes formations professionnelles. Pour travailler votre sens de la négociation, il existe heureusement des pratiques et des jeux assez faciles à mettre en place et connus de tous.

Voici quelques astuces pour améliorer votre sens de la négociation avec plaisir et de façon ludique.

Jeux de rôle et théâtre en entreprise

Participer à des jeux de rôle et à des activités théâtrales en milieu professionnel est bien plus que de simples divertissements ; c’est une stratégie de développement professionnel efficace. Ces pratiques permettent aux individus de s’immerger dans des scénarios simulés, où ils peuvent expérimenter différents rôles et stratégies de communication.

En se mettant dans la peau de personnages fictifs, les participants apprennent à comprendre les motivations et les perspectives des autres, renforçant ainsi leur capacité à négocier avec empathie et compréhension. De plus, le théâtre et les jeux de rôle encouragent la créativité, la pensée hors des sentiers battus et la prise de risques calculée, toutes des compétences essentielles pour réussir dans des situations de négociation complexes et dynamiques.

Si cette activité peut paraître quelque peu éloignée de l’art de la négociation à première vue, il n’en est rien. Pour le théâtre comme les jeux de rôle en entreprise comme le Loup-Garou, il faudra apprendre à jouer un rôle. Une excellente manière d’apprendre à se glisser dans la peau d’un personnage, avec une stature, des mimiques, des expressions bien différentes de la vôtre tout en profitant des autres avantages qu’offre cette discipline. 

Il sera alors beaucoup plus simple pour vous d’entrer dans une stature professionnelle lors d’une entrevue ou d’une négociation. Le théâtre comme le jeu de rôle vont vous apprendre à dissimuler vos véritables émotions sans verser dans le stéréotype.

Lire :   Quels sont les secrets des distilleries bretonnes produisant whisky, gin, et autres spiritueux ?

En vous projetant tel un acteur dans un rôle, vous aurez alors avec vous le détachement nécessaire pour dominer votre interlocuteur et mener la négociation dans la direction de votre choix. Avec la versatilité de l’acteur, vous pourrez ainsi épouser ou contourner tous les problèmes classiques qui surviennent lors d’une négociation.

Si le théâtre et les jeux de rôle sont de parfaits exercices pour camoufler ses véritables sentiments tout en analysant ceux jouer par les autres, un jeu de cartes fait tout aussi bien, voire mieux.

Le poker, le jeu star de la négociation

Le poker est bien plus qu’un simple jeu de cartes ; c’est un terrain d’entraînement idéal pour affiner les compétences en négociation. En plus d’exiger une compréhension approfondie des probabilités et des tactiques de jeu, le poker met également en lumière l’importance de la lecture des comportements humains et de la gestion des émotions.

Les joueurs de poker apprennent à décoder les signaux non verbaux, à détecter les mensonges et à ajuster leur propre comportement en fonction des dynamiques de la table. De plus, le poker enseigne la gestion du risque, la résilience face à l’adversité et la capacité à prendre des décisions stratégiques dans des conditions d’incertitude, des compétences précieuses pour toute négociation où les enjeux sont élevés et les variables nombreuses.

Le poker est le jeu qui simule avec le plus de fidélité, une véritable négociation.

En effet, dans une partie de poker, de grandes qualités requises pour bien négocier seront mises en avant. Votre sens de l’observation pourra alors s’aiguiser en tentant d’interpréter la communication non verbale de vos adversaires. Devoir deviner les mains de poker de vos concurrents sans autres indices que leurs comportements et leurs manières d’être est un exercice qui se révélera extrêmement utile lors d’une négociation.

Lire :   Qui brûle les radars dans le Pays de Fougères pendant la nuit ? La réponse va vous surprendre !

Ce jeu de cartes de plus en plus populaire est sans aucun doute celui qui se rapproche le plus d’une véritable négociation dans les capacités cérébrales qu’il monopolise. Si le contexte est différent, le comportement fonctionne sur des mécanismes qui se retrouvent autant dans le poker que dans la vie de tous les jours. Comprendre les intentions de son interlocuteur, sans qu’il ne le dise, apporte un avantage non négligeable dans la partie de poker, comme dans une négociation professionnelle.

De plus, les situations souvent explosives du poker et la tension qui règne vont permettront de savoir gérer ces moments plutôt communs lors d’une véritable négociation entre deux parties.

Avec le poker, vous deviendrez un expert de l’observation des autres et un pro du camouflage de vos émotions. Deux aspects primordiaux de l’art de la négociation.

Les escape games, apprendre à écouter

Les escape games, populaires pour leur aspect ludique, offrent également des leçons précieuses en matière de négociation et de collaboration. En confrontant les participants à des énigmes complexes et à des défis chronométrés, ces jeux exigent une communication claire et une coordination efficace entre les membres de l’équipe. Les joueurs doivent apprendre à écouter activement les idées de leurs coéquipiers, à partager leurs propres observations et à travailler ensemble pour trouver des solutions.

Les jeux d’évasion mettent souvent en évidence l’importance de la prise de décision rapide et de l’adaptation aux changements de situation, des compétences essentielles pour réussir dans des environnements de négociation dynamiques et imprévisibles. En participant à ces activités, les individus peuvent perfectionner leur capacité à collaborer, à résoudre des problèmes et à atteindre des objectifs communs, des compétences précieuses dans tout contexte professionnel où la négociation est nécessaire.

Lire :   Quel est l'impact du Gulf Stream sur le climat breton ?

Ces jeux où il faut échapper à un endroit ou une énigme en trouvant des solutions en équipe va faire travailler un autre aspect de la négociation. En plus de provoquer, comme le poker, des situations tendues où le temps est compté, les escape games vous forceront à négocier avec plusieurs personnes pour les convaincre du bien-fondé de votre théorie pour répondre à l’énigme, mais il faudra aussi écouter. 

Deux membres d'une équipe soudée lors d'un escape game
Légende : La cohésion au sein d’un groupe de travail est primordial pour l’efficacité et le bien-être de tous. Les escape games peuvent aider à construire une solidarité entre les différents collaborateurs

Cette dualité apporte bon nombre de réponses sur votre personnalité et la façon de gérer les problèmes en communauté. Pas étonnant donc, que certaines entreprises utilisent l’escape game dans le processus de recrutement. 

Ici, pas de grandes et âpres négociations, mais plutôt plein de petites qui vous forceront à écouter avant de parler, le tout, sans jamais perdre de temps en bluff ou manipulation. Il vous faudra convaincre dans l’urgence, mais surtout, accepter de suivre les autres. Plus que l’art de la manipulation, les escape games développent l’écoute et l’analyse dans un contexte de stress. 

Un bon négociateur est celui qui perçoit les objectifs de son interlocuteur au travers des manipulations de celui-ci. Savoir écouter est donc la première étape pour bien négocier.

Magazines Rennes