Cyberattaque au CHU de Rennes Ciblé ! Découvrez les Mesures pour Contrer la Menace et Protéger vos Données Sensibles

Cyberattaque au CHU de Rennes

Cyberattaques : inquiétude au CHU de Rennes

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes fait face à une série de cyberattaques depuis plusieurs semaines. Les données volées et les menaces reçues par les soignants suscitent l’inquiétude.

Chronologie des événements

  • 21 juin : première attaque, des données sont dérobées sans demande de rançon.
  • 29 juillet : trentaine de soignants reçoivent des mails de menaces de la part des cybercriminels qui prétendent vouloir publier les données.
  • Début août : un groupe revendique l’attaque sur le Dark Web et montre le nom et la taille des fichiers dérobés.

Les données en question

Selon Clément Domingo, un spécialiste en cybersécurité, le groupe de cybercriminels Bianlian pourrait être à l’origine du piratage. Ils auraient commencé à publier une partie des données personnelles volées lors de l’attaque du 21 juin. Plusieurs types de données sensibles sont concernés :

  • Données personnelles des patients et du personnel de santé
  • Documents financiers
  • Résultats d’examens médicaux

Un groupe criminel bien connu

Clément Domingo indique que ce groupe de criminels est déjà connu pour avoir attaqué plus d’une vingtaine d’entreprises en juillet. Leur mode opératoire consiste à voler des données sensibles et à les revendre ou à les publier sur Internet, après avoir menacé leurs victimes.

Les conséquences pour le CHU de Rennes

La publication de ces données met en cause la confidentialité des informations détenues par l’établissement hospitalier. Les patients et le personnel soignant sont directement visés, ce qui pourrait entraîner une perte de confiance dans la capacité du CHU à protéger leur vie privée. Par ailleurs, cette affaire soulève des interrogations sur la sécurité informatique des établissements de santé en général.

Lire :   Notre top des meilleurs endroits à arpenter dans la commune de Rennes

Une prise de conscience nécessaire

Ces attaques mettent en lumière l’importance de la cybersécurité pour les institutions publiques et privées. Il est essentiel que les établissements de santé prennent conscience des risques liés aux cyberattaques et mettent en place des mesures de protection adéquates.

  • Formation du personnel : comprendre les enjeux de la cybersécurité et adopter les bonnes pratiques.
  • Mise à jour régulière des systèmes : pour éviter les failles de sécurité.
  • Protection des données : cryptage, sauvegardes régulières et sécurisées.
  • Audit de sécurité : pour vérifier l’efficacité des dispositifs mis en place.

En conclusion, l’affaire du CHU de Rennes rappelle l’importance de la cybersécurité pour les établissements de santé. Face à la recrudescence des attaques, il est primordial de mettre en place des dispositifs de protection efficaces et d’investir dans la formation du personnel pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent. Source : – Affaire Hedi : le policier reste en détention Empêcher toute concertation entre les quatre policiers mise en cause. Voilà pourquoi la chambre de l’instruction a maintenu la détention provisoire de l’un d’entre eux, soupçonné d’avoir gravement blessé le jeune Hedi. Cette décision est rendue après un changement de version de la part du policier. En arrivant dans le box ce jeudi matin, il a reconnu pour la première fois avoir utilisé un lanceur de balles de défense dans la nuit du 2 juillet à Marseille. En revanche, il assure ne pas se souvenir d’avoir blessé le jeune homme. J’ai vu que…

victime d’une cyberattaque

Lorsqu’un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) est victime d’une cyberattaque, il est essentiel de réagir rapidement et de manière coordonnée pour minimiser les dommages et assurer la continuité des soins. De plus, les patients, les banques et d’autres entités concernées doivent également prendre des mesures pour protéger leurs informations sensibles. Voici quelques questions à considérer ainsi que des recommandations pour les différentes parties prenantes :

Lire :   Comment convertir une feuille Excel en Google Sheets ?

Questions importantes pour le CHU :

  1. Quelle est la nature de la cyberattaque ? Identifiez le type de cyberattaque (ransomware, vol de données, déni de service, etc.) pour déterminer la meilleure stratégie de réponse.
  2. Avez-vous isolé le réseau ? Isoler les systèmes touchés peut empêcher la propagation de la menace.
  3. Avez-vous contacté les autorités compétentes ? Informez les autorités locales et nationales chargées de la cybersécurité pour obtenir de l’aide et signaler l’incident.
  4. Avez-vous informé le personnel ? Communiquez avec le personnel pour les tenir au courant de la situation et des mesures à prendre.
  5. Avez-vous des sauvegardes à jour ? Restaurez les systèmes à partir de sauvegardes fiables pour minimiser les perturbations.
  6. Avez-vous notifié les patients ? Si les données des patients sont compromises, communiquez rapidement avec eux pour les informer et leur fournir des directives.

Autres articles :  des données envoyées sur le dark web

Recommandations pour les clients (banques, assurance sociale, etc.) :

  1. Surveillez vos comptes bancaires : Surveillez régulièrement vos comptes pour détecter toute activité suspecte.
  2. Changez vos mots de passe : Changez immédiatement les mots de passe de vos comptes en ligne et utilisez des mots de passe forts et uniques.
  3. Activez l’authentification à deux facteurs (2FA) : Activez cette fonctionnalité chaque fois qu’elle est disponible pour une couche supplémentaire de sécurité.
  4. Surveillez les communications suspectes : Soyez vigilant envers les e-mails ou les appels téléphoniques non sollicités demandant des informations personnelles.
  5. Méfiez-vous des liens et des pièces jointes : N’ouvrez pas de liens ni de pièces jointes provenant de sources inconnues, car ils pourraient contenir des logiciels malveillants.
  6. Informe l’institution concernée : Si vous avez des raisons de croire que vos informations personnelles ont été compromises, informez immédiatement l’institution concernée.
Lire :   Tempête Patricia en Bretagne : Nouveau record de vent battu à Rennes

Recommandations générales après une Cyberattaque :

  1. Renforcez la sécurité : Les organisations de santé doivent investir dans des mesures de cybersécurité solides pour prévenir les attaques.
  2. Formation du personnel : Sensibilisez le personnel aux risques de cybersécurité et aux meilleures pratiques en matière de sécurité informatique.
  3. Plan de continuité des activités : Ayez un plan en place pour maintenir les opérations même en cas d’incident majeur de cybersécurité.
  4. Collaboration : Collaborez avec les agences de sécurité nationales et les experts en cybersécurité pour gérer l’incident de manière efficace.
  5. Suivi et amélioration : Une fois l’incident résolu, effectuez une analyse pour comprendre les failles et mettez en œuvre des mesures pour empêcher des incidents similaires à l’avenir.

En cas de cyberattaque, la communication, la coordination et la prise de mesures immédiates sont essentielles pour minimiser les conséquences négatives.

Magazines Rennes