VGP, quels appareils sont pris en charge par MC LEVAGE ?

Verification generale periodique
Verification generale periodique

La réalisation de la VGP n’est pas optionnelle. Il s’agit d’une obligation légale pour l’ensemble des appareils de levage (sauf quelques exceptions à l’instar du trans-palette). Citons entre autres :

  • Les grues auxiliaires ;
  • Les nacelles élévatrices ;
  • Les hayons élévateurs ;
  • Les chariots élévateurs ;
  • Les ponts élévateurs.

Quel que soit le type d’engin de levage dont vous disposez, vous pouvez faire confiance à l’entreprise MC LEVAGE pour vous établir un diagnostic VGP. Qu’il s’agisse d’une nacelle, d’une grue ou d’un chariot, les professionnels de la société mettent leur expertise à disposition pour réaliser les différents contrôles et inspections en toute dextérité.

Ils sont équipés d’outils de travail à la pointe de la technologie qui leur permettent d’opérer dans les règles de l’art, conformément aux dispositions en vigueur.

Par ailleurs, l’entreprise prend également en charge les travaux de contrôle des engins TP.

Vérifications périodiques générales, quelle fréquence ?

Étant donné que la VGP est une obligation légale, c’est la loi qui fixe les conditions de durée quant à la tenue et au renouvellement des contrôles. Ainsi, selon le type d’engin concerné, la fréquence de réalisation d’une VGP peut varier. On distingue :

  • Une fréquence de 6 mois pour les dispositifs de levage montés sur des engins motorisés et pouvant se déplacer ;
  • Une fréquence de 12 mois pour les appareils de levage ne disposant pas de système de déplacement motorisé (c’est le cas par exemple des ponts élévateurs).

En ce qui concerne les petits dispositifs de levage de personnel, la VGP doit être effectuée au bout de chaque trimestre (soit 3 mois). Rappelons-le, le transpalette n’est pas concerné ici.

En dehors des VGP, le propriétaire d’un élévateur peut également solliciter les services des professionnels de MC LEVAGE pour un simple contrôle périodique ou une vérification annuelle de fonctionnement.

Notez que l’entreprise intervient également pour les travaux de contrôle annuel des extincteurs et des installations électriques (pour garage ou tout autre établissement industriel).

Que retenir ? La VGP chez MC LEVAGE consiste, comme l’impose la loi, en deux types de contrôle.

Le premier à caractère visuel permet de juger de l’état de conservation de l’appareil et le deuxième met à l’épreuve l’engin afin de confirmer son état de fonctionnement.

Quelle que soit la nature de votre appareil, n’hésitez pas à contacter votre société experte en contrôle des appareils de levage pour une prise en charge de qualité.

Plus d’information quels appareils sont pris en charge par MC LEVAGE ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.